Pages

dimanche 18 août 2013

J-8, MON bébé pour quelques heures ou quelques jours encore

Attention billet chargé d'hormones de femme enceinte !
 
Je me sens épiée de toutes parts. Coups de fils, messages sur ma boîte mail ou facebook : tout le monde vérifie que je suis bien encore là. J'imagine les futures grand-mère accrochées à leur téléphone, la mienne étant très déçue que je l'appelle simplement pour lui passer passer petite abeille qui avait quelque chose à lui demander.
 
A croire que la terre entière est presque plus pressée que moi de la naissance de ma petite chenille.
 
Bien que je sois diminuée physiquement (sisi on peut le dire), que j'ai des douleurs, des moments de fatigue, que je n'ai pas profité de l'été, j'aime bien être encore enceinte.
 
 
 
Car pour quelques heures ou quelques jours encore, c'est MON bébé. Je suis la seule à le sentir bouger (le papa n'aime pas du tout caresser le ventre, il a la sensation qu'un alien va sortir de mon corps), je peux lui parler, le caresser. Pour le moment, il n'est encore rien qu'à moi.
 
Avec l'accouchement, en quelques instants, il va (presque) devenir le bébé de tout le monde. Le personnel médical va l'ausculter dans tous les sens, ceux qui viendront le visiter le prendre en photo, dans les bras (j'espère échapper au camescope, je saurai me rebeller). Le sexe, le prénom, la taille, le poids seront connus de tous. Et le tourbillon va s'amplifier de plus belle.
 
Alors je profite encore de ces derniers petits moments à nous deux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire