Pages

mardi 25 juin 2013

Ma vie sur le canapé

J'aurai pourtant de temps de devenir une vraie écrivaine ... mais pas envie.
 
Retour en arrière.
 
Il y a plus d'un mois, par une nuit tout à fait normale, je me réveille avec un mal de dos intense. Que c'est pénible ce mal de dos pendant la grossesse ! Je me tourne sur le côté et ça va mieux. Puis quelques instants plus tard, de nouveau la douleur. Au bout d'un moment, je me rends compte que j'ai mal aussi dans le bas du ventre. Verdict : contractions.
 
Petit moment d'angoisse : quoi faire ? Je n'ai même pas terminé mon deuxième trimestre.
 
Je me rends donc aux urgences. Monitoring. Mesure du col. J'ai bien des contractions mais le col se porte bien. Rendez-vous est pris pour un suivi MAP (menace d'accouchement prématuré). Un petit médicament, une ordonnance pour un traitement et je rentre chez moi. Grosse suprise : pas d'arrêt de travail !
 
Deux visites MAP plus loin, je ne remercierai jamais assez la sage-femme qui a souflé au gynéco que je faisais beaucoup de route, que j'étais très fatiguée (tension 9/6) et encore quelques contractions le soir. Du coup je me retrouve en arrêt. Pas pour quelques jours, non ! En arrêt jusqu'au congé maternité !!! Gros choc, je ne retournerai pas au travail avant novembre. Je suis passée au travail, j'ai rangé mon bureau, pris le portable, laissé des messages à mon assistante.
 
Et voilà, me voici en repos forcé sur le canapé. Heureusement j'échappe à l'alitement ! Les contractions se sont quasiment arrêtées ... sous réserve de ne pas trop en faire. La moindre sortie ou activité dans la maison m'épuise.

Après les premières journées un peu déprimantes, je profite de mon petit bébé qui bouge beaucoup en espérant que cela ne soit pas trop long !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire